Étude pour une chorégraphie urbaine

Dialogues et interactions pour un corps en contexte urbain

Danse // Musique // Arts numériques

(création 2010/2011)

Création collective

Clotilde Tiradrittichorégraphie, danse et voix
Patrick Matoiancomposition musicale et numérique
Sissi Guoicréation vidéo et lumières
Durée40 minutes
Etude pour une chorégraphie urbaine

Étude pour une chorégraphie urbaine est une histoire d’images, de mots, de sons et de rêves.
La ville est changeante, multiple, les corps s’adaptent.
Elle devient alors le lieu des imaginaires : celui que le corps humain pourrait transformer…
Le corps, au coeur de ce travail, y est mis en mouvement par sa confrontation à l’espace urbain.
A la fois poétique, onirique et narrative, la pièce présente différents états émotifs à travers lesquels le corps évolue.

Partenaires

Production : Compagnie Héliotropion,
Partenaires : SPEDIDAM, Fondazione Teatro Nuovo per la Danza à Turin (Italie), T. OFF à Cagliari, Festival Internazionale Vignale Danza,
Accueil en résidence : MICADANCES et Point Éphémère à Paris, Centre Chorégraphique Marie Devillers à Beauvais – «les chemins du solo», T. OFF à Cagliari, Essaim de Julie à St Julien Moulin Molette, CREA spectacle à Mondville (Caen), Gare au Théâtre à Vitry/Seine. Projet soutenu par ARCADI (dans le cadre des Plateaux Solidaires), la Ménagerie de Verre, RAVIV (espace de répétitions) et le CND (prêt de studio).

D'un point de vue technique

Equipe : 3 artistes + 1 technicien lumière,
Espace de scénique : idéal 8m x 8m / minimum 6m X 6 m, avec tapis de danse ou parquet sur toute l’aire de jeu,
Besoins techniques : écran ou surface de projection 6m x 4,5m,
Sonorisation : système de diffusion, amplification et câblage adapté à la salle avec 4 entrées XLR.

Pour recevoir un dossier artistique et une fiche technique complète merci de nous joindre grâce à notre formulaire de contact.

Back To Top
Rechercher